Terrain d’aventure pour chats…

D’abord il faut beaucoup aimer les chats, ensuite en avoir les moyens, beaucoup de moyens. Il faut avoir une grande pièce, puis l’aménager par étape. Cela à commencé par quelques perchoirs, puis la première passerelle s’est imposée comme une évidence entre deux perchoirs. Il a ensuite fallu gérer les territoires, ou plutôt les aires d’activité de chacun. Les passerelles servent à se croiser et simuler un territoire. Très vite certains points de repos sont devenus exclusifs, mais rarement partagés. Il ne fallait pas que les passerelles ne soient qu’un passage exclusif à un lieu unique… C’est un peu cela que gérer une communauté : préserver les habitudes de chacun dans une harmonie quotidienne.
Le matériel le plus pratique est à l’évidence le multiplis (contreplaqué) en 12mn, 16mn et 18mn. Des parties en bois massifs pour les supports peuvent être remplacées par des équerres en métal faciles à trouver dans les magasins de bricolage. Les revêtements en fibre, souvent de la moquette, sont tenus fixés par les bandes velcros collées ou vissées dans le bois. Cela permet de les changer à mesure au besoin, car certains aiment bien y faire leur griffes… Les parties en bois étant trop lisses ne laissent pas prise à une envie de faire ses griffes, mais il serait dommage des les vernis les chats étant propres par nature. Sur une partie non vue, il existe même une grosse corde permettant au plus athlétiques de grimper à la verticale en y allant de bon cœur les griffes plantées dans la corde qui ne craint rien.
Une idée à travailler pour petsitter voulant aménager un local.

Google