Fiche activité : dogsitter

l'activité du dogsitter

Le Petsitter est souvent dans les faits une dogsitter, mais peut aussi être nommée catsitter pour les chats plus précisément.
C’est une personne jeune le plus souvent, encore scolarisée dont l’âge varie suivant le service effectué. Les premières vocations apparaissent dès l’âge de dix ans sous le contrôle et avec l’autorisation des parents pour effectuer des promenades en laisse de petits chiens.

C’est une responsabilisation précoce mais nullement préoccupante à cause de l’âge de l’enfant qui est déjà accoutumé à son propre animal, celui de la famille ou de voisins. Cette activité se déroule jusque vers l’âge de quatorze ans ou, plus autonome et avec plus d’assurance (d’expérience !) le (la) dogsitter se déplace chez les gens pour des visites à domicile une à plusieurs fois par jour car il peut emprunter les moyens de transports appris avec l’usage d’aller à l’école.

Le jeune dogsitter qui renseigne sa fiche sur un site de dogsitting doit obligatoirement renseigner ses coordonnées postales et ses téléphones mobile et fixe permettant de joindre ses parents.

Suivant les possibilités d’accueil, l’animal peut être hébergé au domicile des parents du dogsitter que ce soit un chat ou un chien, mais parfois un NAC (Nouveau Animaux de Compagnie) : gerbille, souris, lapin, etc. C’est l’exemple classique de la famille d’accueil chez qui l’animal va séjourner le temps de la garde.

Il faut bien savoir que le matériel (panier, jouets, etc.) et fourni par le maitre de l’animal qui garde ainsi ses repères, odeurs, etc. Il est convenu que le maitre apporte toujours la nourriture de son animal pour ne pas provoquer de dérangement digestif. Il est inconcevable de penser qu’un dogsitter dispose d’une palette des types de nourriture en réserve ou bien qu’il lui incombe de l’acheter sur les revenus de la garde.

Google