Quelles sont les alertes santé du chien ou du chat?

Berger-allemand-calme-compressor
Sans s’inquiéter à tout moment au sujet de la santé de votre chien, vous pouvez le trouver passagèrement différent ou durablement changé. Votre compagnon ne sait pas exprimer un malaise passager ou nouveau, seule votre habitude à le côtoyer sera son meilleur secours. Accourir chez le vétérinaire au moindre signe n’est pas non plus envisageable en bon maître.

Après efforts
Vomissements, dysfonction gastrique
Blocage fonctions naturelles
Hémorragie suite à blessure
Dilatation gastrique
Incapacité de se déplacer
Epilepsie
Traumatisme, suspicion d’empoisonnement

Après efforts haut de page
La capacité naturelle du chien de se déplacer rapidement lui demande un effort non négligeable. Toutefois, langue pendante pour se refroidir son cœur revient assez vite à la normale. Il sait aussi s’assoir ou se coucher pour récupérer paisiblement.
Si vous remarquer fréquemment une respiration difficile, tâchez de consulter un vétérinaire. Les causes peuvent être multiples ; insuffisance cardiaque à rechercher passagère ou non, anémie, etc.

Vomissements, dysfonction gastrique haut de page
Parfois le chien peut vomir comme un reflexe pour rejeter une chose qui l’encombre. C’est un fait occasionnel de la vie des animaux. La diarrhée procède des mêmes causes variables.
Si le chien change de régime alimentaire, qu’il se gave ou s’empiffre à grande vitesse, dévore ce qu’il aura déniché au sol ou ailleurs, le résultat ne tardera pas à se manifester par terre.
Si vous supposez que ces manifestations de rejet ne vous semblent pas habituelles et s’accompagnent de léthargie ou de comportements bizarres, prenez cela comme une alerte silencieuse. Certains organes peuvent être l’origine de ces manifestations. Assurez-vous qu’il boive assez d’eau car la déshydratation peut survenir et compliquer davantage les choses. Ayant constaté l’installation de ces symptômes il est utile de consulter un vétérinaire.

Blocage fonctions naturelles haut de page
Dans l’espace de vie que vous partager avec votre animal, vous avez l’occasion de le voir évoluer pour ses besoins naturels. Soyez attentif à ce qu’il ressente le besoin d’uriner. Concernant le chien c’est évident, surtout lors des promenades, quant au chat ses voyages jusqu’à sa litière ne vous échapperons certainement pas toujours. Pour ce qui est de déféquer les deux animaux prennent le temps et, en cas de difficulté leur nervosité se remarque facilement en se transformant en effort. S’il boit suffisamment ce ne sera pas un problème, mais s’il s’agit d’une constipation ou d’un blocage urinaire, seul le spécialiste saura diagnostiquer.

Hémorragie suite à blessure haut de page
Il peut arriver qu’un animal se blesse, surtout en extérieur, ce sont des « petits bobos » que l’on soigne de suite avec sa propre pharmacie. Nettoyer et désinfecter, puis si besoin poser un pansement pour protéger la plaie. En cas de saignement abondant des soins vétérinaires d’urgence s’imposent, vous pourriez appliquer un tissu propre pour faire pression quelques minutes pour limiter une hémorragie si c’est le cas. Le vétérinaire est absoluement indispensable en cas de blessure traumatique.

Dilatation gastrique haut de page
En cas d’abdomen nettement distendu votre animal souffre de cette pression intérieure et vous devez consulter sans tarder. Les gaz accumulés font pression, sans compter sur la mauvaise oxygénation induite, la fatigue du cœur.

Incapacité de se déplacer haut de page
De tous temps le propre des animaux à été de se déplacer car leur vie en dépendait, ce besoin est devenu caractéristique. Excepté une fatigue, un accident locomoteur ou du métabolisme peut en être la cause. Des analyses s’imposent en visitant rapidement un vétérinaire.

Epilepsie haut de page
Principalement remarqué chez le chien, l’épilepsie n’est pas un problème inconnu. L’importance des manifestations sont locales ou allant jusque la perte de conscience. Des mouvements involontaires ou une incapacité à maitriser ses sphincters sont des manifestations qui peuvent se produire. Les causes sont très variables ; toxines, hypoglycémie, tumeur, etc. rendez visite dès le constat d’une crise afin que le vétérinaire ait des éléments d’analyse. La vie de l’animal sera facilitée par la prise de médicaments appropriés souvent au moment de la nourrir.

Traumatisme, suspicion d’empoisonnement haut de page
Si vous avez constaté que votre animal à ingéré des produits ne lui étant pas destinés (médicaments) ou bu un liquide détergent, voire même « chipé » du chocolat, il est nécessaire de le conduire chez le vétérinaire.
Il peut aussi l’avoir vu chuter ou s’être fait heurter sans pour autant que cela soit visible, mais il se peut que des contusions internes soient à évaluer par le vétérinaire, sans attendre.

Comment traiter les difficultés respiratoires chez les chiens