Les 20 exemples essentiels à suivre de la part du chien et du chat

chien-et-chat-300x200-compressor

Les propriétaires qui cherchent à faire garder un chien ou un chat savent que les petsitters ont majoritairement une grande expérience des animaux à garder, pour en posséder eux-mêmes. Il est possible de s’exercer à observer comment l’animal procède dans la vie courante.

Une chose à la fois
Activité physique
Vivre l’instant présent
Fuyez la rancœur
Activité sociale
Restez curieux des choses
Soyez plus vif
Surprenez-vous
Toucher c’est avoir le contact
Buvez souvent
Variez vos aliments
Manifestez vos sentiments
Lisez
Sortez plus loin
Prenez possession du décor
Aimez-vous vous-mêmes
Dénouez votre corps
Réglez votre horloge
Le langage du corps
Roupiller

Une chose à la fois haut de page
Les animaux savent bien ne faire qu’une chose à la fois. Finir ce qui est en cours pour passer à la seconde chose se constate parce que les animaux n’abandonnent pas la chose entreprise pour y revenir aussitôt. Ils savent naturellement définir leur priorité d’action. Lorsque l’humain se perd à faire de multiples taches à la fois, s’embrouille et ne les réussit pas forcément toutes de façon satisfaisante, il peut prendre exemple sur l’animal. Savoir sérier les problèmes est mieux que les entreprendre toutes à la fois.

Activité physique haut de page
Pour rester en forme, il est nécessaire de se nourrir convenablement, mais surtout de se mouvoir pour aider au bon fonctionnement du corps. Outre que cela offre une activité psychique nécessaire, « bouger » permet d’inciter le corps à mieux fonctionner. Sortez pour vous aérer est bon pour le stress ou la déprime, mais aussi garder la vivacité d’esprit, sans compter que marcher permet d’éliminer les toxines et un excès de poids, même de mettre en mouvement les défenses naturelles (diabète et autres) souvent liées à la sédentarité.

Vivre l’instant présent haut de page
Comme les animaux, sachez profiter de l’instant présent en croisant des gens sans les ignorer. N’hésitez pas à rebondir, ne pas être indifférent à ce qui se passe autour de vous, sans pour autant être envahissant. Prenez chaque chose comme un bonheur immédiat renouvelable et recherché, sachez positiver.

Fuyez la rancœur haut de page
Ne construisez pas votre vie présente sur des rancœurs passéistes. Vous risquez fort de développer du stress, de l’anxiété et nuire à vous-même, voire développer des dysfonctionnements de votre corps.

Activité sociale haut de page
S’intéresser à ce qui se passe autour de vous et sortir permet de rencontrer d’autres personnes. Rencontrer les autres est une activité sociale qui maintient le contact avec les autres. Vos actions encouragent les relations avec les autres et maintiennent votre bon moral.

Restez curieux des choses haut de page
S’ouvrir aux autres entretient votre sens de la vie, vous recherchez tout ce qui représente la vie dans ses expressions. Cela va aider à votre épanouissement personnel, sans compter le développement de vos connaissances et vos facteurs d’analyse.

Soyez plus vif haut de page
Comme le chien qui bouge tout le temps, sachez être assez tonique et ne pas vous enfermer dans une raideur de façade. Ouvrez-vous aux autres, ne fuyez pas leur regard et souriez-leur à l’occasion. Votre aspect positif va influer sur la perception que les autres auront de vous.

Surprenez-vous haut de page
Soyez un peu fou à l’occasion, sans manquer d’humour et de bon ton. Vous allez entretenir votre faculté à rebondir immédiatement et gérer votre stress en vous mettant en situation inhabituelle.

Toucher c’est avoir le contact haut de page
Avec de la modération en toutes choses ne fuyez pas le contact physique à l’occasion, ne serait-ce que serrer une main. Remarquez que le chien qui a reniflé une main accepte plus facilement les caresses qui sont un contact de confiance. Un contact est une marque évidente d’apaisement et de confiance en soi.

Buvez souvent haut de page
Buvez de l’eau fréquemment comme un animal, sans attendre d’en ressentir l’impérieuse nécessité. Les enfants assez naturels face à cela « tétouillent » souvent en prenant le temps de boire. Boire est un acte qui vous rattache à la nature et vous ramène possiblement dans votre enfance.

Variez vos aliments haut de page
Même si le poisson est moins facile à préparer qu’un steak juste déballé, donnez-vous la peine de cuisiner. Préparez des champignons, de la salade, enfin toute chose qui n’en pas de la nourriture prête à être ingurgitée. le chien et le chat ne ratent pas l’occasion de manger de l’herbe appétissante.

Manifestez vos sentiments haut de page
Manifestez votre joie, votre reconnaissance comme une approche sociale des autres. Vous allez renforcer vos liens sociaux et serez payé en retour par la reconnaissance sociale ou la compréhension d’une situation. Les petites attentions ont le mérite de se passer de long discours et d’être insérées à de multiples occasions de la vie.

Lisez haut de page
Lire entretient votre vivacité d’esprit et votre objectivité, c’est un lien social à cultiver. Votre intelligence des choses et votre créativité seront à la fois les moteurs et bénéficiaires de l’action de lire. Vos connaissances vous permettent de réagir et aussi conforter dans votre analyse des choses. Lire est un plaisir pur, comme jouer l’est pour votre animal.

Sortez plus loin haut de page
Allez en pleine nature pour varier de votre environnement immédiat. Vos sens seront en éveil dans un cadre inhabituel, ce qui sera encore plus bénéfique. Ne dépassez pas vos limites supportables, seul un chien peut se donner à fond et revenir en ayant vite récupéré.

Prenez possession du décor haut de page
Choisissez d’aller vers l’endroit qui vous plait le plus lors d’une promenade. Songer simplement au plaisir d’un chien ou d’un chat qui a trouvé sa place et savoure le temps qui passe.

Aimez-vous vous-mêmes haut de page
Prenez le temps de prendre soin de vous. Vous prendrez la mesure actuelle de ce que reflète votre image, brossage de dents ou pomponnage. Vous allez renforcer l’estime de soi et vous positionner par rapport aux autres. Les animaux aussi savent s’entretenir dans les limites de leur instinct animal, mais ils ressentent l’estime que l’on a d’eux.

Dénouez votre corps haut de page
Gardez votre souplesse de mouvement, pensez à faire des étirements élémentaires, surtout si vous avez une vie sédentaire. Le meilleur exemple est l’animal qui se lève, puis s’étire pour se dénouer.

Réglez votre horloge haut de page
Sauf dysfonctionnement que vous devriez savoir identifier, écoutez-vous. Trouvez ce que vous aimez et comment faire les choses, depuis les choses les plus simples comme se lever où coucher, se laver ou se nourrir. Ce qui ressemble à une routine chez l’animal n’est que la répétition des choses ou situations qu’il aime reproduire.

Le langage du corps haut de page
Sachez que l’animal décrypte instantanément le langage du corps de ceux qui l’environne. L’humain est aussi doté de cette capacité développée différemment, n’attendez pas d’avoir vieilli pour gagner en expérience de décryptage. Sachez que les autres humains vont aussi être capables de décrypter les signaux corporels que vous émettez, soyez attentifs pour comprendre comment vous êtes perçu.

Roupiller haut de page
On peut penser qu’un animal a une belle vie à souvent dormir à tout moment de la journée ou la nuit, ceci est faux. Indépendamment du besoin de sommeil réparateur, l’animal sait gérer ses pauses. Le petit roupillon si pratiqué par les Méditerranéens est bien la preuve d’une recherche de qualité de vie avec ses pauses. Faire une pause pour repartir en meilleure forme est une bonne gestion de l’énergie physique et du repos intellectuel. Les cycles de sommeil réparateur permettent de durer comme une course de fond en cherchant un second souffle par la gestion de nos capacités physiques et intellectuelles.

Google