Chien de France

chien de France
Le chien de France peut être considéré comme classifié par le LOF (livre des origines françaises), mais plus généralement il comprend tous les chiens croisés, même extrêmement croisés. Ces derniers sont bien les plus répandus en France, un peu comme le serait le chat de gouttière aussi communément appelé chat européen.

Le chien de France à longtemps été un chien de garde de maison, l’urbanisation à orienté et contraint un changement de gouts vers les races plus petites.

Un chien européen est aussi un chien français avant que la France ne soit devenue la France, tout comme l’Allemagne. Il s’agit du berger allemand auquel on peut adjoindre les espèces proches par exemple le berger malinois. Tacite, narrateur antique décrivait déjà le berger allemand il y a deux mille ans. Il faut se garder de croire en une seule catégorie de berger qui se décline en Allemagne en ; type Wurtemberg, de Thuringe, de Bavière ou de la Hesse.

Dans la catégorie des chiens de taille le Golden-Retriever et le Labrador sont très appréciés pour leur allure calme et aptitude à côtoyer les enfants. Leur allure massive n’est pas un handicap à leur intégration, mais il leur faut du mouvement. Le Setter est un autre exemple de chien de compagnie compatible avec les enfants.

Des chiens de moyenne importance comme l’American Staffordshire, le boxer et autres espèces très musclées et massives nécessitent de l’exercice pour être heureux. Le Dogue de Bordeaux est aussi remarquable par son allure

Les chiens dits de compagnies sont assez anciens en France et ont été peints comme tels sur de nombreux tableaux. Ils étaient mis en valeur pour assoir le statut social de la personne qui était portraiturée. Le Bouledogue français est un exemple de chien proprement français qui est aussi retrouvé dans d’autres pays d’Europe. Ils proviennent tous d’un autre emploi que celui de chiens terrier d’origine, devenus ensuite chiens de salons. Un exemple notable est le Cavalier King Charles avec les variétés de robe à poil long. Sont apparues beaucoup de races de petits chiens qu’une longue liste ne suffirait pas à énumérer : Bichon Maltais, Papillon, Cocker, Carlin, Teckel, Pinscher, Chihuahua

Il est difficile de trouver un chien qui ne soit pas le produit d’un croisement en vue d’améliorer ses aptitudes ou l’utilisation recherchée. La véritable identité du chien est celle qu’il montrera à l’âge adulte et non son aspect encore chiot. La vérité est que l’on vit avec son chien, que l’on voyage aussi. S’il n’avait pas de fonction sociale dans l’équilibre de la famille, il y en aurait surement moins, c’est la preuve de ce que nous devons au chien.

Mon chien gardien de but ?

Google