Chien à donner

chien a donner
Un chien à donner revêt parfois un caractère d’urgence. C’est à la suite d’un événement important que s’impose la prise en charge définitive du chien par un autre maitre.

Une portée ne peut être assumée par le propriétaire de la mère et ces derniers cherchent à placer les petits. Suite à la disparition de son maitre, il est recherché une solution viable pour l’animal. Un animal trouvé non réclamé après un certain temps. La majorité des cas d’adoption plus urgente se fait par l’intermédiaire d’association de protection animale. Les refuges pour n’évoquer que cette structure existent partout en France et sont parfois financés sur fonds propres des bénévoles qui y œuvrent.

Les animaux proposés sont parfois âgés avec un passé douloureux, mais un nouveau propriétaire peut racheter la conduite du précèdent. Dans ce cas, on ne choisit pas son chien et l’adoption est mutuelle, comme si le courant passait entre deux, sur un regard ou une posture.

Le chien à donner pourra être un croisement défini ou indéfini de deux races. A partir du moment où une personne cherche à adopter un chien plusieurs critères vont se s’imposer comme la distance du lieu d’adoption. Ensuite, ce sera de savoir le sexe, puis la race ou la taille du chien. Les détails visibles comme la robe, le poil, le port, le regard déterminent parfois un choix opposé à l’idée de départ. La race plus ou moins prestigieuse ou exotique d’un chien d’origine lointaine peut influencer le choix en critère supplémentaire. S’il s’agit d’un chiot, il est nécessaire de l’imaginer adulte pour projeter son futur état à l’âge adulte.

De rares personnes se font le devoir de prendre en charge un chien avec handicap ; malvoyant, voire aveugle. Une personne qui avait des allées de jardin planes avec bordure prenait toujours un chien avec un handicap moteur, comme son premier chien. Bricoleur l’homme avait conçu un attelage à roulette pour chien même avec une seule patte.

Les chiens sont souvent donnés stérilisés afin de limiter une reproduction lucrative, surtout pour les chiens de race.

Les annonces se libellent le plus fréquemment : « chien à donner contre bons soins », « chien à adopter », «  chiot à donner ». Parfois « nom du chien, attend de bons maitres », « race, très affectueux », « très calme, excellent gardien, etc. »

Les demandes d’adoption existent aussi et mettent souvent en avant l’âge de l’animal à fin d’intégration dans la famille avec enfant. Il arrive parfois qu’un maitre chien cherche son compagnon de travail.

Les panneaux d’affichages aux petites annonces griffonnées sont aussi une façon de donner ou adopter un chien. Les petites annonces de la presse gratuite et bien entendu Internet sont aussi des pistes à étudier attentivement.

Marco

Google